Cuvée Léa rouge 2018

Une gourmandise aux senteurs sauvages des Alpilles en plein été

Cuvée emblématique du domaine, ce millésime met à l’honneur les confitures de cassis et de mûre pour les sublimer d’une pointe épicée rappelant les herbes de Provence. Après un an d’élevage en barrique et trois ans d’élevage en bouteille dans nos chais, le voilà prêt à agrémenter vos repas de fête ou accompagner des plats élaborés.

Cépages : Syrah 80%, Grenache 20% – A déguster de 2020 à 2026
Appellation : AOC Côteaux d’Aix en Provence

13,5% VOL.
2020-2026
Or – Vins de Provence 2022 / Or Vignerons Indépendants 2022

Si vous choisissez de commander à l’unité, nous vous conseillons de commander par multiples de 3 pour une livraison optimale.

A partir de 22,00 

Accords mets & vins

gigot-agneau

Gigot de sept heures

sanglier

Daube de sanglier

La presse en parle

Médaille d’Or au Concours des Vignerons Indépendants 2022
Médaille d'Or – Concours des Vins de Provence 2022
 

Aeternus – 13/05/22 : La robe encre pourpre noire du Léa annonce les baies noires. Le bouquet exhale aussi la sarriette, le thym. Et des arômes empyreumatiques de chocolat et de sous-bois sont perceptibles. Ludovic Vançon évoque « les fruits bien mûrs, un peu confiturés, les épices et les herbes de Provence, pour un nez sublimé par le bois. » En bouche, l'attaque est franche. Le vin s'impose par son amplitude et sa complexité. Les tanins sont fondus et soyeux. On retrouve le cassis et la mûre sauvage, arômes dont l'expression se prolonge dans le temps.

Singulars – 31/03/22 : Avec la Léa 2018, le terroir méditerranéen s'exprime totalement : des senteurs de thym et des arômes de fruits rouges foncés bien mûrs. Un vin où les tannins ressortent, avec du corps et de l'âme. Il accompagne plutôt des viandes, du bœuf ou de l'agneau.

Paris-Bistrot.com – 30/03/22 : Sa puissance se reflète déjà dans sa couleur pourpre sombre. Cet assemblage de syrah et de grenache exprime la garrigue, avec des notes de thym et de sarriette. En bouche, fidèles à la couleur de la robe on trouve des mûres et du cassis, c'est souple et frais. Ce vin a de l'allonge et ne perd jamais sa structure. Pour le repas pascal, Léa s'accordera à merveille à un gigot travaillé façon Reboul auteur d'un célébrissime manuel de cuisine provençale.

Luxury-Touch.com – 15/03/22 : Comme le disait Léo Ferré, « avec le temps va, tout s'en va. On oublie le visage et l'on oublie la voix... » mais certainement pas cette Léa 2018! Un vin charnel, quasi-parfait avec une expression quasi-absolue. Une majesté qui lie la grande finesse au caractère sauvage du terroir. Même les notes se muent dans une partition aussi émouvante que lumineuse. Et oui, ce grand vin est un créateur de silence. Il rend toute description inaudible et pour cause: on ne peut pas le réduire à ses notes ou aux accords qu'il propose. Ce serait véritablement vulgaire. C'est un grand rouge qui nécessite d'en faire l'expérience! Ce n'est pas que les anges qui passent, c'est un orgasme culinaire qu'il propose et pourtant, je pèse mes mots. Une subjectivité absolue ? Peut-être... Cependant un vin comme celui-ci, cela faisait des années que je n'en avais pas trouvé un. Et quel bonheur, quelle apothéose ! C'est comme si une fée s'était penchée sur son berceau.

Médaille d’Argent, Aix-en-Provence

Robert Parker Wine Advocate - 01/05/19 : (rating:93 - drink date: 2022-2032) An 80-20 blend of Syrah and Grenache aged in 20% new oak, the 2016 Coteaux d'Aix en Provence Cuvee Lea is a terrific wine. Elegant notes of pencil shavings accent black cherries and blackberries in this full-bodied, rich, velvety effort. Mouthfilling and chewy without being overdone, it should be drinking well in 3-4 years and go strong for another decade. Tasted twice (once blind), with consistent notes.Assemblage de Syrah et de Grenache, élevé en barrique avec environ 20% de fûts neufs, la Cuvée Léa 2016 est un vin fantastique. Des notes élégantes de copeaux de crayon accentuent la cerise noire et la mûre dans une tension veloutée, riche et ample. Un vin plein et charnu sans exagération, il sera parfait dans 3-4 ans et se bonifiera encore pendant une décennie. Dégusté deux fois (dont une à l’aveugle) avec des résultats constants

Gourmets&Co – 29/04/2020 : Un assemblage qui est souvent l'assurance d'une bonne garde. C'est le cas de cette cuvée Léa qui a été particulièrement soignée. Petit rendement à l'hectare, certifiée AB, sélection parcellaire de vieilles vignes, un an d'élevage sous bois, et deux ans supplémentaire pour une expression maximale. Résultat : un vin riche, puissant, soyeux et parfaitement structuré. Une belle expression de son terroir et de sa terre provençale. Fruits rouges, truffe, quelques épices, tout est là. Une cuvée exceptionnelle. Servir à 17° sur des viandes rouges bien sûr, gibier à poil.

L’Honoré Magasine – 27/05/2020 : Le soleil tape et il faut bien un chapeau de paille pour traverser les vignes. Le vent chaud amène de subtiles odeurs salines, de roc et de thym. C'est l'été. Au loin, les cigales cachées évoquent les vieux films de Pagnol. On a beau faire, la Provence est une carte postale. Cependant, elle n'est pas dénuée de surprises. Au caveau du domaine, où le passant peut déguster les différentes cuvées, la fraicheur est la bienvenue. La première surprise est très féminine. Etiquette épurée, lignes fines, et son nom : Léa. Douceur et gourmandise en perspective. Dans le verre, ce millésime 2015 à la robe foncée laisse s'exhaler les senteurs sauvages du terroir mêlées aux baies noires. Vraiment, c'est l'été. Une fraîcheur de sous-bois, déjà, invite à la dégustation. Et cet assemblage de grenache et syrah tient sa promesse : très élégant, frais, gourmand avec une dominante de fruits, le tout dans une bouche ample et soyeuse. Les tanins sont équilibrés et les fruits sauvages, cette fois, dominent les épices. Léa persiste à travers une belle finale. Un grand vin.

Ecoréseau Business – avril 2020 : Issu d'une sélection parcellaire de vieilles vignes menées en agriculture biologique sur un terroir sablo-calcaire avec une forte charge caillouteuse, cet assemblage de Grenache et Syrah dessine un vin élégant et complexe dont le nez vous rappellera sans doute la confiture de cassis ou de mûres élégamment mêlé aux notes d'épices provençales. Ce vin exhale les senteurs sauvages des Alpilles entremêlées de baies noires, de truffe et de sous-bois. La bouche est ample, fruitée et soyeuse avec des tanins bien tramés. Il accompagnera au mieux l’agneau, le sanglier...

Centre Presse  24/11/20 : Il se présente sous une robe d’encre pourpre noire. Il exhale les senteurs sauvages des Alpilles entremêlées de baies noires, de truffe et de sous-bois. La bouche est ample, fruitée et soyeuse avec des tanins bien tramés. Les saveurs de myrtille et mûre sauvage s’associent aux épices et aux notes grillées. Ce vin richement extrait offre fraîcheur, persistance et vigueur. 

Promotion

La Cuvée Léa et la Confidence à 22€ - La Bulle (offre à 5+1)