Revue de presse

La presse parle de nos vins

Voici une liste non-​exhaustive des arti­cles parus dans la presse ou les guides spé­cial­isés con­cer­nant le Domaine d’Eole (cliquez sur le nom d’une cuvée pour faire appa­raître les arti­cles relat­ifs à ce vin).

blanc

MILLES­IME 2014

Médaille d’Argent, Aix en Provence
Le Parisien – 22 mai 2015Léger (note 15,6/20) : Rolle et grenache com­posent cette cuvée fraîche et légère qui révèle une jolie ten­sion en bouche sur des arômes fruités lui con­férant beau­coup de gour­man­dise. La finale est légère­ment épicée.

MILLES­IME 2013

Gault Mil­lau – Juillet/​Août 2014Une sai­son en rouges et blancs (note 1620) : Ce vin nous laisse sous le charme on s’imagine en Provence son soleil et le Domaine d Eole blanc sur table sous une ton­nelle. Rien de plus relax­ant que de déguster cette cuvée tout en fraicheur aux nuances fruitées et fleuries

MILLES­IME 2012

Homme Deluxe – oct/​nov 2013 – Blancs : de l’entrée au dessert : Une pre­mière impres­sion pas très ortho­doxe que l’on ose écrire : ce vin est un blanc joyeux. C’est-à-dire que, dès la pre­mière gorgée, il met de bonne humeur. Un vrai vin de copains à partager en grande tablée.
Fleurs blanches, fruits à gros noy­aux, un peu de miel et un peu d’épices com­plè­tent cette impres­sion de soleil. La gar­rigue n’est pas loin et mal­gré cela la fraîcheur est au rendez-​vous grâce au rolle, cépage dom­i­nant qui s’épanouit si bien dans les Alpilles, où se situe le domaine.

MILLES­IME 2011

Guide Gilbert & Gail­lard 2013 (note 87100) : Robe or clair bril­lante. Nez atti­rant, net, fruits blancs mûrs. Attaque sou­ple, bouche nerveuse habil­lée de jolis arômes ciselés, touches épicées, matière envelop­pée, finale fraîche. Un mil­lésime réussi que l’on ouvrira sur un gratin de poissons.
Guide Gault­Mil­lau 2011 : Très beau blanc, au nez expres­sif avec du fruit à foi­son, des notes de miel et de fleurs des champs. La bouche pro­pose beau­coup de matière, une sen­sa­tion de sucrosité, de la puis­sance et une belle expres­sion fruitée jusque dans une finale à la fois fraîche et minérale.
Guide Hachette des Vins 2013 : Rolle et Grenache blanc asso­ciés à 6040 don­nent nais­sance à un vin jaune pâle aux reflets verts. Le nez se révèle joli­ment flo­ral. Le palais, léger, d’une ron­deur avenante, égayé par une touche acidulée, y ajoute une pointe d’ananas. Un vin plaisant, à déguster autour d’un apéri­tif aux saveurs marines.

MILLES­IME 2010

Guide Gilbert & Gail­lard – Édi­tion du 4 Juil­let 2011 (note: 87100) : Robe d’un or très pâle, cristallin. Nez dis­cret, net mêlant fruits blancs, note flo­rale. Bouche légère, ten­due, assez cro­quante, affichant une belle inten­sité aro­ma­tique, finale fraîche et per­sis­tante. MILLES­IME très réussi.

MILLES­IME 2009

Les Meilleurs Vins de France – Gault Mil­lau 2011 (note: 1620 Coup de Coeur) : Très beau blanc, au nez expres­sif avec du fruit à foi­son, des notes de miel et de fleurs des champs. La bouche pro­pose beau­coup de matière, une sen­sa­tion de sucrosité, de la puis­sance et une belle expres­sion fruitée jusque dans une finale à la fois fraîche et minérale.

MILLES­IME 2007

Médaille d’Or, Con­cours Général Agri­cole, Paris 2008
blanc-confidence

MILLES­IME 2012

Gault Mil­lau Sept0/​Oct. 2014 : La cuvée à la struc­ture onctueuse et fine­ment grasse, elle laisse entrevoir une gamme aro­ma­tique élé­gante de fleurs infusées, de fruits à chair blanche en eau-​de-​vie. Le vin se jette en bouche sur un élan de fraîcheur remarquable!

MILLES­IME 2011

Guide Gilbert & Gail­lard 2013 : Accents de miel et d’anis se retrou­vent au nez comme en bouche, avec du gras et une juste ten­sion derrière.

MILLES­IME 2010

Le Guide Bet­tane & dessauve des Vins de France 2013: Accents de miel et d’anis se retrou­vent au nez comme en bouche, avec du gras et une juste ten­sion derrière.
Guide Gilbert & Gail­lard – Édi­tion du 4 Juil­let 2011 (note: 85100) : Or pâle bril­lant. Nez dis­cret, déli­cates notes pâtis­sières, fruits blancs mûrs, fine­ment boisé. Bouche sou­ple, suave, ronde au boisé encore présent. La finale est fraÎche. On le réservera à une viande blanche.

MILLES­IME 2009

Les Meilleurs Vins de France – Gault Mil­lau 2011 (note: 15.5÷20) : Un vin au nez très aro­ma­tique qui explose de fruits, avec une bonne matière, de la puis­sance, de la richesse et de l’élégance. En bouche, c’est droit et bien struc­turé, avec un bel acidulé déli­cat et de la longueur.
rose

MILLES­IME 2015

Sud Ouest – 10 août 2016 : Ce domaine de 30 hectares bal­ayé par le mis­tral est con­duit en agri­cul­ture biologique. Il pro­duit un rosé bril­lant, à la teinte de pétale de rose résul­tant d’un com­plexe assem­blage de grenache (60%), syrah (15%), cin­sault (10%), ver­mentino (5%), grenache blanc (5%), mourvè­dre (5%). C’est brut, sans arti­fice, la bouche est incroy­able­ment har­monieuse et fine, alliant relief et minéral­ité saline avec des arômes de brugnon-​pêche et de gariguette-​framboise. Un jus qui accom­pa­g­n­era à ravir des légumes gril­lés puis mar­inés à l’huile d’olive, comme le fenouil, le poivron et l’aubergine. L’un de nos rosés favoris de l’été.
à table (La Provence) – Juillet-​Septembre 2016 : Une robe aux teintes rose clair, pour un vin qui offre ensuite une déf­i­ni­tion sim­ple mais effi­cace. Légère­ment lacté, le palais évolue vers la fram­boise. A servir à quelques amis avec des feuilles de vigne far­cies à la ricotta.

MILLES­IME 2014

Médaile d’Or — Aix en Provence
Médaille d’Or — Vignerons Indépen­dants de France
Monde du dimanche 14 juin 2015 miniLe Monde des Vins – Le rosé dans tous ses états — 14 juin 2015 : Telle­ment de rosés en Provence, et c’est celui-​ci qui nous a séduit, avec son nez si expan­sif de pêche blanche, pam­ple­mousse, très franc, pas arti­fi­ciel, de la per­son­nal­ité, mais en déli­catesse. En plus il est bio.
Kiné Actu­al­ité – 21 mai 2015 : Un joli teint pétale de rose et des notes fraîches pour ce superbe rosé issu de la viti­cul­ture biologique. Les arômes de fruit sont vifs. Un vin gour­mand pour les meilleurs repas aux saveurs du Sud.

MILLES­IME 2013

Cui­sine A&D d’aujourd’hui et de demain n°30 – Août-​Septembre 2014 : Assem­blage de Grenache Syrah Cin­sault et Mourvè­dre, ce rosé aux accents gour­mands est issu d’agriculture biologique, ses notes vives aux arômes de fruits du soleil (melon pèche) font de cette cuvée l’arme des grandes tablées réu­nies autour des apéri­tifs gour­mands, des gril­lades, des plats aux herbes de Provence et à l’huile d’olive…
L’Alsace — 30 mai 2014 : Jolie robe rose clair, nez fruité aux arômes de melon, de pêche, bouche gour­mande. L’assemblage de grenache (60%), syrah (20%), cin­sault (15%) et d’un peu de mourvè­dre (5%) donne un très bon rosé de Provence, frais, fruité et élé­gant, qu’on déguste volon­tiers entre amis avec des gril­lades mais aussi des plats exo­tiques. Le Domaine d’Eole, cer­ti­fié Eco­cert, se trouve à Eygal­ières au pied des Alpilles..
Le Guide des Vins : Fuch­sia léger. Nez très ouvert, sur des notes de fraise, pomelo, de fleurs blanches. Bouche fruité, élé­gante, avec une belle finale com­plexe. Pour une bouillabaisse.

MILLES­IME 2012

Guide Vins de Provence — Guidevins — Edi­tion 20132014 (un vin de qual­ité à suivre…) : Œil: abri­cot saumoné — Nez: Sub­til et fruité, prin­ci­pale­ment sur l’orange amère, poivre gris — Bouche: attaque douce puis très grasse, belle matière, finit sur une impres­sion de sucrosité, orange mûre — Con­clu­sion: un vin charmeur, il don­nera toute sa chair au cours de l’été..
Gault & Mil­lau — Juil­let 2013 — Top 100 vins rosés (note 15.5÷20) : Le nez a des sen­teurs de fruits rouges frais et d’agrumes, avec une touche de men­the poivrée. Bouche dense et tonique à la fois, portée par une superbe fraîcheur. Vin de gas­tronomie, très nature.
Saveurs — Juin 2013 «Un sandwich-​ballon au comp­toir» : Ril­lettes et rosé de Provence : Le pain plat comme celui qui sert au pan bag­nat mais garni de ril­lettes de porc : un casse-​croûte appré­cié des gourmets ! S’il se marie sans com­plexe avec un rouge léger ou un blanc aro­ma­tique, un rosé de Provence sec et par­fumé (fruits rouges, agrumes, épices fines) souligne la finesse de cette recette char­cu­tière. Sa finale acidulée allège les papilles.

MILLES­IME 2011

Médaille d’Or des Coteaux d’Aix-en-Provence et Médaille d’Argent au Mon­dial du Rosé
Le Guide Bet­tane & dessauve des Vins de France 2013: C’est franc, cuvée qui va droit au goût, vin de casse-​croute.
Guide Gilbert & Gail­lard 2013 (note 87100) : Robe rose clair, reflets orangés. Nez net, acidulé, fruits rouges. Belle attaque aro­ma­tique, bouche fraîche où l’on retrouve le côté acidulé dans un ensem­ble équili­bré qui ne manque pas de charme. A déguster sur des terrines.
Mon­dial du Rosé (Médaille d’Argent) : Une robe litchi-​pêche con­firme la jeunesse de ce vin aux accents de pam­ple­mousse, saupoudrés par d’élégantes notes de pétale de rose. La bouche, gour­mande et douce, portée par des fruits à chair jaunes tels que le melon et la pêche, en fait un vin savooureux qui hon­or­era une table d’été.Guide des Vins de Provence 20122013 : Rose bon­bon clair. Nez expres­sif, chaleureux, fruité et très épicé. Frais et guilleret en bouche, belle matière et vinosité, saveur de melon blanc. Vin gas­tronomique, gras et long.
Guide Hachette des Vins 2013 : … un vin saumoné, au nez flo­rale (garance), rond, gras et chaleureux en bouche. A déguster sur un tajine de poulet aux courgettes.

MILLES­IME 2010

Médaille d’Or, Aix-​en-​Provence
Médaille d’Or, Vignerons Indépen­dants de France
Médaille d’Or, Mon­dial du Rosé 2011
Prix des Vinalies, Union Française des Oeno­logues
Médaille de Bronze, Con­cours Général agri­cole, Paris 2011
Guide Gilbert & Gail­lard 2012 – Édi­tion du 4 Juil­let 2011 (Note: 86100) : Robe rose clair. Nez engageant de petits fruits rouges, touche d’épices. Bouche struc­turée, équili­brée où l’on retrouve ces par­fums. Ensem­ble enrobé d’une fraîcheur plaisante qui lui con­fère de la légèreté. A déguster à l’apéritif ou avec un pois­son grillé.
Les Meilleurs Rosés du Monde – La Provence – Juin 2011 (Car­net de Dégus­ta­tion) : Le domaine est implanté à Eygal­ières, à l’extrémité Est des Alpilles. Des vins classés en Coteaux d’Aix qui béné­fi­cient de la cul­ture biologique de la vigne depuis des années.Personnalité : Une robe pêche pâle. Un nez aro­ma­tique sur la fraise et la banane, notes d’ananas. La bouche est suave et équilibrée.Accord mets-​vin : plats exotiques

MILLES­IME 2009

Médaille d’Or, Aix-​en-​Provence
Les Meilleurs Vins de France – Gault Mil­lau 2011 (note: 1620) : Un beau rosé frais et aérien avec du fruité au nez comme en bouche, de la den­sité, de la matière. La finale, avec sa petite amer­tume et sa fraîcheur, se mon­tre très expres­sive et alléchante.
Guide Hachette des Vins 2011 : D’une régu­lar­ité exem­plaire, ce domaine ne manque pour ainsi dire jamais le ren­dez – vous du Guide. Comme l’an dernier, il se dis­tingue par un rosé élaboré à par­tir de six cépages dif­férents, le grenache représen­tant à lui seul la moitié de l’assemblage. La robe claire et limpide laisse transparaître de sub­tils par­fums d’agrumes, que l’on retrouve ensuite dans une bouche fraîche et équili­brée, tout en finesse.

MILLES­IME 2008

Médaille d’Argent, Con­cours Général agri­cole, Paris
Médaille de Bronze, Vignerons Indépen­dants de France
Médaille d’Argent, Aix-​en-​Provence

MILLES­IME 2007

Médaille d’Or, Aix-​en-​Provence
Médaille d’Or, Vignerons Indépen­dants de France
rose-caprice

MILLES­IME 2014

Femme Actuelle – 410 mai 2015 — Du rosé pour une cui­sine épicée : Eléphant Royal — Puis­sant, déli­cat, piquant… Sa finale poivrée et ses notes men­tholées appor­tent finesse et fraîcheur à un curry vert thaï à la citronnelle.

MILLES­IME 2013

Gault Mil­lau – Juillet/​Août 2014 (note : 16,5/20) : La cuvée Caprice mon­tre une ondu­la­tion aro­ma­tique voluptueuse pleine de car­ac­tère fleur et de charme fruité. Nous adorons son inten­sité, elle est à met­tre sur une table entourée de fines gueules

MILLES­IME 2011

Guide Gault Mil­lau 2011 : Un beau vin bio au nez de fruits accom­pa­g­nés de notes men­tholées. En bouche, c’est plein, ample, déli­cat, presque émou­vant, un rosé qui se laisse adorer jusque dans sa finale poivrée.»
Les meilleurs vins de France 2011, Revue des Vins de France : …la cuvée Caprice, elles expri­ment avec vigueur la fraîcheur d’un fruit mûr… avec un soupçon de bois­age pour la seconde.

MILLES­IME 2010

Les Meilleurs Vins de France 2012 : Les rosés sont vineux et suaves, très par­fumés, plus épices que fruit, en par­ti­c­ulier pour la cuvée Capice 2010, C’est un rosé com­plexe qui est vinifié et élevé en bar­riques avec bâton­nage, Une année de garde lui fera du bien.

MILLES­IME 2009

Les Meilleurs Vins de France – Gault Mil­lau 2011 (note: 1620) : Un beau vin bio au nez de fruits accom­pa­g­nés de notes men­tholées. En bouche, c’est plein, ample, déli­cat, presque émou­vant, un rosé qui se laisse adorer jusque dans sa finale poivrée.
rose-brut
Saveurs — Déc. 2014 — Jan. 2015 : La pureté du fruit ressort d’autant plus que c’est un extra-​brut. Zéro sucre en bouche donc, pour ce rosé au goût affirmé (gro­seille, fram­boise) qui libère des notes caramélisées. Idéal avec des roses de pomme (lamelles dis­posées en forme de rose sur une pâte feuil­letée et caramélisées au four).
Pleine Vie — juin 2014 : On aime l’origine provençale de ces bulles, leur fraîcheur tonique très désaltérante, leurs notes d’agrumes et de fraise cuite (vin cer­ti­fié bio). Il accom­pa­gne bien l’anchoïade et ses légumes croquants.
Le Guide des Meilleurs Vins de France 2013 (note 13,5/20) : Doté d’une réelle per­son­nal­ité, le pétil­lant brut nature sent le fruit à plein nez, la tarte Tatin, la rhubarbe et dévoile une bouche douce et désaltérante, Il se boira été comme hiver.
La Provence à Table n°5 décem­bre 2012 : Ce brut nature zéro dosage est d’un rosé plutôt pâle dans la flute. Méth­ode cham­p­enoise. Il se car­ac­térise par de fines bulles, très légères, agréables en bouche. La mousse est dis­crète et suave, ni trop ni trop peu. Des arômes fruités, de pommes con­fites et de caramel doux notam­ment, s’en déga­gent. On peut le déguster en apéri­tif et même au cours du repas, sur un pois­son par exemple.
Revue des Vins de France553 Juillet/​Août 2011– Rosés Effer­ves­cents : Méth­ode tra­di­tion­nelle brut : Vieux rose léger, bulle fine. Nez déli­cat de fruits rouges (gro­seille, fram­boise) et d’agrumes. Bouche aux notes pral­inées, de fraise au four, de la tonic­ité et une mousse fine. Jolie réus­site que ce vin tonique à la bulle fine.
Hors-​Série La Provence – Les Meilleurs Rosé du Monde – Les Effer­ves­cents : Sur les pre­miers con­tre­forts des Alpilles nais­sent les vins élé­gants du Domaine d’Eole. Le rosé effer­ves­cent ne déroge pas à la règle. La robe, couleur litchi, est lumineuse. La mousse est présente et la bulle assez fine forme de belles colonnes. Le nez est com­plexe sur des notes de silex et de tor­ré­fac­tion qui évolu­ent sur le fruit et les épices. La bouche est équili­brée et tient bien sur la fraîcheur. Les notes de grillé ressor­tent en bouche.
rge-gardians

MILLES­IME 2012

Médaille d’Argent, Aix-​en-​Provence
Régal n°65 — mai-​juin 2015 : On y retrouve la gar­rigue, l’olive noire et un fruité déli­cieuse­ment frais et cro­quant issu des jeunes vignes du domaine. Une gour­man­dise bien du Sud aux tanins juste esquissés.

MILLES­IME 2011

Médaille d’Argent, Aix-​en-​Provence
Est Mag­a­zine — 27 juil­let 2014 : Le Domaine d’Eole est né de la ren­con­tre du soleil de la terre et du vent. À Eygal­ières, au pied des Alpilles, en Provence, il pro­duit depuis près de 20 ans des vins issus de la cul­ture biologique. L’intégralité du vig­no­ble est cul­tivée sans her­bi­cides, ni pes­ti­cides ou engrais chim­iques. La Réserve des Gar­dians est un rouge avec un bel accent venu du midi. Cet AOC Côteaux d’Aix en Provence est com­posé de 60% de grenache, 30% de syrah et 10% de cin­sault. Le mil­lésime 2011 est à la fois san­guin et gra­cieux, puis­sant et ten­dre. Le nez révèle immé­di­ate­ment les fruits noirs: mûres et cas­sis. Les épices douces, les par­fums de gar­rigues mar­quent bien la force de son orig­ine. En bouche, on croque dans les fruits rouges et noirs, avec tou­jours une pointe de poivre et de cumin. La finale est joli­ment réglissée.
750g Le Mag — juin-​juillet 2014 : Avec des petits far­cis provençaux, j’opte sans hésiter pour ce rouge de la même région, doté d’un équili­bre, d’un côté rond, gour­mand et fruité et de fraîcheur en fin de bouche. Une valeur sûre. Frédéric Cas­saï – Caviste.
Guide Gilbert & Gail­lard : Belle robe soutenue d’un rouge vio­lacé. Joli nez de fruits noirs et d’épices. Bouche sou­ple délivrant les mêmes arômes assez friands. L’ensemble est ample et per­sis­tant avec une touche épicée mar­quée en finale.
Guide Gault Mil­lau 2011 : …Un nez com­plexe de fruits rouges et noirs et de gra­cieuses notes flo­rales. Une bouche fleurie et fruitée, ample et fraîche avec de la longueur et une finale à la fois sur le cachou et le fruit rouge.
Cui­sine Actuelle — Mai 2014 : Ensoleillé et gour­mand, ce vin rouge est à la fois puis­sant et élé­gant, avec un nez de fruits noirs et une bouche ample finis­sant sur des épices douces, s’associant avec l’agneau fon­dant et met­tant en valeur la saveur des légumes.

MILLES­IME 2010

Le Guide des Meilleurs Vins de France 2013 (note: 1320) : La Réserve des Gar­dians 2010 est un bon vin sou­ple, à boire sur la douceur de son fruit.
Guide Gilbert & Gail­lard 2013 (note 87100) : Robe assez som­bre, aspect jeune. Au nez expres­sion nette de fruits noirs. Attaque sou­ple, bouche suave, envelop­pée, tanins enrobés. Beau­coup de charme, du poten­tiel, à atten­dre 34 ans.

MILLES­IME 2009

Médaille d’Argent, Aix-​en-​Provence
Guide Gilbert & Gail­lard 2012 – Édi­tion du 4 Juil­let 2011 (note: 86100) : Grenat lumineux, assez soutenu. Nez dis­cret, au fruité net. Attaque sou­ple, bouche har­monieuse, polie, ample, aux accents de gelée de mûres et d’épices. Un vin acces­si­ble qui ne manque pas de charme

MILLES­IME 2008

Médaille d’Argent, Aix-​en-​Provence
rge

MILLES­IME 2014

Le Mag­a­zine du Monde – 7 mai 2016 : A point pour le steach tartare. Les tanins sou­ples de ce vin franc et puis­sant se fondent par­faite­ment avec le steack tartare; les deux s’assimilent spon­tané­ment et onctueuse­ment. Finale fruitée et fraîche.

MILLES­IME 2012

Médaille d’Argent, Aix-​en-​Provence

MILLES­IME 2011

Aujourd’hui en France Mag­a­zine – 6 déc 2013 : Voici un vin qui nous élève, vinifié sans trucage avec des raisins de grenache, de syrah et de carig­nan bio. Aussi som­bre par sa couleur que chaleureux par sa saveur, ce rouge à la fois sou­ple et charnu offre un com­plé­ment idéal au cro­quant d’une salade de betteraves.

MILLES­IME 2010

Médaille d’Or, Aix-​en-​Provence
Cui­sine A&D d’aujourd’hui et de demain – sept/​oct 2013 : Issu d’agriculture biologique, un mil­lésime clas­sique d’une belle inten­sité de fruits noirs. Riche expres­sif et puis­sant, ce rouge grenat exhale des notes de gri­ottes, myr­tilles et réglisse. En bouche, c’est un vin franc aux tanins sou­ples où domi­nent les fruits rouges, avec une finale rafraichissante. Con­seillé sur un côte de bœuf ou un gigot d’agneau relevé aux plantes aro­ma­tiques de Provence.
Guide Gault Mil­lau 2011 : Un vin puis­sant et expres­sif, avec de la matière. Au nez, gri­ottes et myr­tilles. Une bouche com­plexe, sur le fruit, avec la déli­cieuse impres­sion de mâcher des cerises fraîches et mûres. Jolie finale rafraîchissante
Guide Vins de Provence — Guidevins — Edi­tion 20132014 (une jolie réus­site) : Œil: grenat au disque bril­lant — Nez: aimable, fruité et généreux, cas­sis et myr­tille, figue mûre — Bouche: struc­turée et onctueuse, saveur intense qui cor­ro­bore le nez, tanins de longue garde, fraîcheur — Con­clu­sion: un vin com­plet et généreux, qui autorise déjà un plaisir de dégus­ta­tion mal­gré son poten­tiel, belle expres­sion provençale.

MILLES­IME 2009

Médaille d’Or, Aix-​en-​Provence
Guide des Meilleurs Vins de France RVF 2013 (note: 1520) : L’Eole exprime à mer­veille la douceur méditer­ranéenne par son fruit gras, onctueux, et ses tanins bien enrobés; un Coteaux d’Aix déli­cieux qui sent la tape­nade, le romarin, le cuir fin, la terre humide avec une note de fusain
Le Guide Bet­tane & dessauve des Vins de France 2013: Fruit bien dégagé, de la gour­man­dise en attaque mais der­rière le vin est plus en retrait.
Guide Gilbert & Gail­lard 2013 (note: 89100) : Robe grenat soutenu. Nez attrayant mêlant touches flo­rales et fruitées, bien nettes. Attaque suave, char­nue, con­cen­trée, inten­sé­ment aro­ma­tique du début à la fin, struc­ture enrobée. Une cuvée très réussie, on l’attendra quelques années.
Guide des Vins de Provence 20122013 : Très belle robe grenat. Nez ouvert et élé­gant, sous-​bois, kirsch, tabac, réglisse. Bouche ten­dre et suave avec une jolie suite aro­ma­tique, richesse de matière, tanins sou­ples, finale sucrée. Un grand plaisir de dégus­ta­tion sur ce vin riche et con­cen­tré, à la tex­ture onctueuse; sur un gigot de sept heures..

MILLES­IME 2008

Médaille d’Argent, Aix-​en-​Provence
Guide Gilbert & Gail­lard 2012 – Édi­tion du 4 Juil­let 2011 (note: 88100) : Grenat assez som­bre. Nez engageant, mêlant mûre, réglisse, notes végé­tales. Har­monieux, tendu, à la matière ciselée et élé­gante imprégnée d’épices sub­tiles. Finale assez ferme, savoureuse, fraîche. Beau mil­lésime qui com­mence à nous régaler.

MILLES­IME 2007

Médaille d’Or, Aix-​en-​Provence 2x
Médaille d’Or, Vignerons Indépen­dants de France
Les Meilleurs Vins de France – Gault Mil­lau 2011 (note: 1620) : Un vin puis­sant et expres­sif, avec de la matière. Au nez, gri­ottes et myr­tilles. Une bouche com­plexe, sur le fruit, avec la déli­cieuse impres­sion de mâcher des cerises fraiches et mûres. Jolie finale rafraîchissante.
Guide des Vins De Provence 20102011 (4 étoiles) : OEil : grenat som­bre et vio­lacé — Nez: généreux et de grande finesse, con­fi­ture de mûre, sor­bet cas­sis, note truf­fée, pâte de fruits, une gour­man­dise — Bouche: soyeuse et pro­fonde, d’un équli­bre mag­ique, saveur intense, grande longueur — Con­clu­sion: vin sincère et authen­tique, un mer­veilleux vent de ter­roir. Un vin de style
rge-k

MILLES­IME 2011

Cui­sine et Vins — juin-​juillet-​août 2013 «Provence — Les raisins du coeur» : Kbis roule au palais comme un accent du Sud. Le domaine est bal­ayé par le vent. Le souf­fle de l’air rafraî­chit les fruits et donne au carig­nan, raisin pour­tant rus­tique, une séduisante finesse sur un jus sérieux et dense. Ce vin n’est pro­duit que si l’année le per­met, elle doit être grande.
Les 5 du Vin — août 2015 — Carig­nan Story «Quand le K bis devient un cas d’école» : Pre­mières lam­pées, pre­mières bouchées, pre­mières bec­quetées devrais-​je dire dans le sens où je le picore plus que je ne le croque ou ne le bois : comme sou­vent avec le sieur carig­nan, on sent que le vin a besoin de s’ouvrir et que, pour bien faire, on devrait le carafer sans atten­dre. Petite dureté de bon aloi à l’attaque, mais rien de grave, juste un signe d’amitié. Quelques min­utes après, le vin s’aborde mieux, avec plus de charme et des notes de fraises écrasées. De gen­tils petits tan­nins se man­i­fes­tent mais sans trop de rugosité. On va l’attendre. Le lende­main, c’est beau­coup mieux : ten­dresse, douceur, velouté, fruit un peu moins mar­qué mais tout de même bien présent, équili­bre, longueur, son alcool (14°5) ne se fait pas sen­tir. En trois mots : un-​beau-​vin. Lire la suite de l’article sur Les5​du​vin​.word​press​.com.
rge

MILLES­IME 2011

Aujourd’hui en France Mag­a­zine – 6 déc 2013 : Voici un vin qui nous élève, vinifié sans trucage avec des raisins de grenache, de syrah et de carig­nan bio. Aussi som­bre par sa couleur que chaleureux par sa saveur, ce rouge à la fois sou­ple et charnu offre un com­plé­ment idéal au cro­quant d’une salade de betteraves.

MILLES­IME 2010

Médaille d’Or, Aix-​en-​Provence
Cui­sine A&D d’aujourd’hui et de demain – sept/​oct 2013 : Issu d’agriculture biologique, un mil­lésime clas­sique d’une belle inten­sité de fruits noirs. Riche expres­sif et puis­sant, ce rouge grenat exhale des notes de gri­ottes, myr­tilles et réglisse. En bouche, c’est un vin franc aux tanins sou­ples où domi­nent les fruits rouges, avec une finale rafraichissante. Con­seillé sur un côte de bœuf ou un gigot d’agneau relevé aux plantes aro­ma­tiques de Provence.
Guide Gault Mil­lau 2011 : Un vin puis­sant et expres­sif, avec de la matière. Au nez, gri­ottes et myr­tilles. Une bouche com­plexe, sur le fruit, avec la déli­cieuse impres­sion de mâcher des cerises fraîches et mûres. Jolie finale rafraîchissante
Guide Vins de Provence — Guidevins — Edi­tion 20132014 (une jolie réus­site) : Œil: grenat au disque bril­lant — Nez: aimable, fruité et généreux, cas­sis et myr­tille, figue mûre — Bouche: struc­turée et onctueuse, saveur intense qui cor­ro­bore le nez, tanins de longue garde, fraîcheur — Con­clu­sion: un vin com­plet et généreux, qui autorise déjà un plaisir de dégus­ta­tion mal­gré son poten­tiel, belle expres­sion provençale.

MILLES­IME 2009

Médaille d’Or, Aix-​en-​Provence
Le Quo­ti­dien de la Vienne 17 nov. 2014 : … Cet assem­blage de grenache et de syrah se présente sous une robe d’encre pour­pre noire. Au nez, ce vin exhale les sen­teurs sauvages des Alpilles entremêlées de notes d’olive noire, de truffe et de sous-​bois. La bouche est ample, fruitée et soyeuse avec des tanins biens tramés. L’intensité aro­ma­tique et la sen­sa­tion de grande fraîcheur font de cette cuvée une gour­man­dise toute en élégance.
Guide des Meilleurs Vins de France RVF 2013 (note: 1520) : L’Eole exprime à mer­veille la douceur méditer­ranéenne par son fruit gras, onctueux, et ses tanins bien enrobés; un Coteaux d’Aix déli­cieux qui sent la tape­nade, le romarin, le cuir fin, la terre humide avec une note de fusain
Le Guide Bet­tane & dessauve des Vins de France 2013: Fruit bien dégagé, de la gour­man­dise en attaque mais der­rière le vin est plus en retrait.
Guide Gilbert & Gail­lard 2013 (note: 89100) : Robe grenat soutenu. Nez attrayant mêlant touches flo­rales et fruitées, bien nettes. Attaque suave, char­nue, con­cen­trée, inten­sé­ment aro­ma­tique du début à la fin, struc­ture enrobée. Une cuvée très réussie, on l’attendra quelques années.
Guide des Vins de Provence 20122013 : Très belle robe grenat. Nez ouvert et élé­gant, sous-​bois, kirsch, tabac, réglisse. Bouche ten­dre et suave avec une jolie suite aro­ma­tique, richesse de matière, tanins sou­ples, finale sucrée. Un grand plaisir de dégus­ta­tion sur ce vin riche et con­cen­tré, à la tex­ture onctueuse; sur un gigot de sept heures..

MILLES­IME 2008

Médaille d’Argent, Aix-​en-​Provence
Guide Gilbert & Gail­lard 2012 – Édi­tion du 4 Juil­let 2011 (note: 88100) : Grenat assez som­bre. Nez engageant, mêlant mûre, réglisse, notes végé­tales. Har­monieux, tendu, à la matière ciselée et élé­gante imprégnée d’épices sub­tiles. Finale assez ferme, savoureuse, fraîche. Beau mil­lésime qui com­mence à nous régaler.

MILLES­IME 2007

Médaille d’Or, Aix-​en-​Provence 2x
Médaille d’Or, Vignerons Indépen­dants de France
Les Meilleurs Vins de France – Gault Mil­lau 2011 (note: 1620) : Un vin puis­sant et expres­sif, avec de la matière. Au nez, gri­ottes et myr­tilles. Une bouche com­plexe, sur le fruit, avec la déli­cieuse impres­sion de mâcher des cerises fraiches et mûres. Jolie finale rafraîchissante.
Guide des Vins De Provence 20102011 (4 étoiles) : OEil : grenat som­bre et vio­lacé — Nez: généreux et de grande finesse, con­fi­ture de mûre, sor­bet cas­sis, note truf­fée, pâte de fruits, une gour­man­dise — Bouche: soyeuse et pro­fonde, d’un équli­bre mag­ique, saveur intense, grande longueur — Con­clu­sion: vin sincère et authen­tique, un mer­veilleux vent de ter­roir. Un vin de style